jeudi 23 octobre 2014

I'M 21Y

Bordel… J'ai 21 ans.

 Quand il m’arrive de regarder les albums photos de mon enfance avec nostalgie, ou de me rappeler des souvenirs de quand j'étais petite, je me rends compte que j’ai grandi à une vitesse fulgurante. 

J'aimerais parfois revenir à cette époque de l'insouciance où mon seul problème était de savoir faire le plus beau dessin de maison du monde.


Mais non, je suis bien ancré à la majorité, et pire que ça, je suis dans la vingtaine désormais bien entamée (Majeur à l'international mec!
Et, soyons honnête, être adulte avec un statut d’étudiante n'est pas ce qu'il y a de plus simple; avec son lot de responsabilités et le minimum de sérieux dont on doit faire preuve :

- Ce lever tôt… Voir très tôt pour tes obligations professionnelles… (Et ce n’est pas pour se taper un super petit déjeuner devant un Disney)

- Apprendre à sourire à tes supérieurs hiérarchiques lors des stages, même si la seule envie  que tu as c’est de claquer la porte.

- Ecrire 34 lettres de motivation histoire de trouver un travail d’été pour pouvoir se faire des petits plaisirs sans supplier papa et maman. (...) Ce qui amène au prochain tiret :

- Savoir gérer son compte en banque…

- Prendre du temps pour soi-même, sa vie amoureuse, sa famille et ses amis.

- Faire preuve de maturité dans certaines situations de la vie quotidienne (Comme ranger mes affaires en bordel, répondre à des messages importants etc..., plutôt que de m’affaler devant la télé devant "Games of throne" ou "Les reines du shopping")

- Apprendre à cuisiner et, si possible, manger sainement (Non Constance, même si tu as la flemme, un bol de Chocapic n’est pas un repas)

- Et j’en passe (...)

A vrai dire je ne sais pas si je dois déprimer de prendre un an de plus ou me réjouir d’être dans la période du bel âge ou tout se concrétise réellement : le travail, l’envol du cocon familial, le premier appartement etc... Il me reste encore beaucoup à faire.

Malgré tout, il faut profiter de chaque instant et surtout du repas de famille que ma mère organise chaque année pour célébrer l’enfant du jour. 

Et cette journée aussi a grandi.

Ça me rend triste de constater que ces fêtes en famille n’ont plus la même magie que lorsque j’avais 5 ans : 
L’excitation des cadeaux avec lesquels j’allais pouvoir jouer, des surprises que l’on me faisait et surtout l’attente insoutenable du fameux dessin en pâtes d’amende réalisé sur un gâteau au chocolat à deux étages que ma mère nous concoctait chaque année dans la plus grande discrétion afin de nous faire patienter jusqu’au dernier moment. (Pour la petite anecdote, les jours de préparation, il nous été interdit d’entrer dans la cuisine afin de ne pas voir ce que ma mère préparait

Ces dessins représentaient simplement une chose ou un personnage que l’on avait adoré durant l’année : Les princesses de Walt Disney, des personnages de bande dessinée et pour mes 18 ans ma chère maman m’avait même fait un escarpin Louboutin.

Puis le temps est passé, ma mère a commencé à acheter des gâteaux de pâtissier (ce même avant mes 18 ans, le dernier dessin qu’elle avait fait, avait été une petite demande de ma part, car ce rituel me manquait) ; j'ai eu enfin le droit de boire du champagne à la place de la super flûte de Coca; j’ai pris part aux conversations d’adultes durant les repas, au lieu de m’enfuir dans ma chambre et de jouer avec mes nouvelles Barbies (...) 

Et bien évidement les cadeaux aussi ont changé.

J’ai donc voulu faire une petite wishlist des différentes choses dont j'ai véritablement envie en ce moment, et quoi de mieux qu'un anniversaire pour ce faire plaisir !
(Et puis bon si au passage, l'homme ou mes sœurs passent par ici pour transmettre le message, ça fera une pierre deux coups) (Mwahaha !). 



Déjà amoureuse de mes Stilettos Minelli cloutées (vu ici), j’avais le souhait d’agrandir mon amour pour les escarpins avec cette paire de chez Zara. Changeant du classique talon noir, mais tout aussi splendide.

Ces derniers temps je suis omnibulée que par une chose : La décoration de ma chambre. Difficile de passer d’une chambre de style baroque à quelque chose de plus moderne, mais petit à petit le projet prend forme. Il ne manque plus que ce tapis génial provenant du géant suedois, sur lequel je bave depuis plus d'un an, avec ses lignes ethniques et ses couleurs monochromes.

Bon... Alors ça... C'est carrément la folie de l'année. Mais depuis le temps que j'en parle, il faudra bien que je saute le pas un jour !

Et pour finir : Un miracle de la vie aux yeux de tous mes proches : Ne plus me ronger les ongles depuis plusieurs semaines. 
Le plaisir de voir mes mains toutes jolie me rend bizarrement fière de moi (C’est peut être idiot pour certaine mais je vous assure que pour une stressé de la vie comme moi, c’est IMMENCE !). Et bien évidemment j'ai désormais envie de les habiller à l'aide d'une jolie bague pour laquelle je suis éperdument tombé sous le charme. Petite merveille provenant de chez Stonance. Brillante, épuré, parfaite.


Je vous raconterais ce qu'il en sera la semaine prochaine.


Des bisous O








dimanche 5 octobre 2014

MIRRORSME


Ce n'est pas un secret, je suis une fan inconditionnelle de l'application Instagram.

Il ne se passe pas un jour sans que j'aille y faire un tour. Et malgré le fait d'avoir un i pad (Qui, avouons le, n'est pas super pratique pour faire des photos partout, quand on veut et surtout, SURTOUT, quand on n'a pas un forfait 3G...) j'essaie de partager un maximum.

Mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est de partir à la recherche des comptes les plus sympas et originaux parmi les milliers que l'on peut trouver.
Certains aiment réellement la photo et partagent cette passion via ce réseau sociale, d'autres mettent en avant leur vie personnelle ou celle de leur blog ou d'autre encore profitent de leur imagination ou de l'anomalie de leurs animaux de compagnie pour faire le buzz.

Et pour être honnête, je suis énormément de compte ... Et peut être même beaucoup trop, car de temps en temps, je ne m'y retrouve plus du tout.

Par exemple, je suis actuellement un chat, dont la tache en dessous du museau a une forme de moustache (Un peu hype quoi !)

(...)

Bon oui, c'est débile, mais cette petite boule de poil au joli nom de Hamilton a plus de 500 000 followers Et puis c'est un chat trop chou alors merde hein !)

Bon, ce n'est pas pour parler chat que j'ai décidé d'écrire aujourd'hui.

J'imagine que vous connaissez toutes le principe de se prendre en photo avec son smart phone dans le reflet d'un miroir. Et bien une jolie jeune fille s'en est servie afin de mettre à profit sa fantaisie débordante et pour le moins adorable.

Un véritable coup de cœur que j'avais envie de partager avec vous, si vous ne la connaissez pas :)


mardi 23 septembre 2014

LES SECRETS DE LA MACHINE A COUDRE.




J'ai toujours voulu me mettre à la couture, savoir créer mes propres vêtements, les porter ou même les voir portés...

La réalité de la vie m'a fait me rendre compte que ce rêve de petite fille ne resterait qu'une utopie...

Ma grande sœur ayant fait des études dans l'art, j'ai pu constater à quel point c'était dur de réussir  dans ce monde à part. D'autant plus que le risque de s'engager dans cette voie et de ne jamais vivre de cette passion est plutôt élevé. 
Soyons honnête, il n'existe pas des Gabrielle Chanel, Isabel Marant ou des Marc Jacobs à tous les coins de rue capable de révolutionner le monde !

Du coup, cet amour pour la création et la mode ne restera qu'une passion. Pour moi-même et ceux à qui j'aurais envie de faire plaisir.

Pour être honnête, j'avais déjà essayé de tâter la machine à coudre de ma maman... Sans succès. ( Comme quoi les petits conseils que j'ai pu apprendre changent tout )

Du coup, je m'étais résignée à la couture faite main ; et pour tout vous dire, je n'étais pas mécontente des différentes choses que j'ai pu réaliser, mais soyons réaliste : 
De un, ça prend un temps fou, et de deux, mes cervicales ne sont pas contentes quand je leur inflige mes longues heures de coutures.

Autant dire que j'étais déjà motivé pour apprendre à dompter la machine à aiguille, mais depuis l'arrivée de l'émission " Cousu main" présenter par la prêtresse de la mode sur M6, j'étais carrément AU TAQUET MA CHÉRIIIIE !

Avoir de l'inspiration tous les samedis à 18h, ça donnait vraiment envie. Et bien évidemment, je n'ai pas été la seule. Du jour où j'ai voulu m'inscrire : IN-TROU-VABLE ! Tout été pris, il n'y avait de la place nulle part.

Et c'est finalement auprès des " Fusettes " que j'ai eu mon premier cours de couture. Une sorte de mise à niveau part rapport aux bases à connaître. 

Le petit appartement où l'action se déroule est tout d'abord adorable, me faisant un peu penser au monde de Lisa du blog " Make my Lemonade ", et les deux animatrices sont très sympa. L'atelier s'est vraiment déroulé dans les rires et la bonne humeur, avec les réponses à toutes les questions que l'on se posait.

Pour être honnête au fur et à mesure que mon apprentissage avançait, plein d'idées se passaient dans ma tête. J'ai pensé à tous les tissus que j'avais acheté parce que je les trouvais jolies et que j'avais dans l'espoir d'en faire de belles pièces.

L'exercice de fin de séance consistait à appliquer certaine des choses que l'on avait apprit : Le coussin version miniature pour y planter ces aiguilles et épingles. 
Mais qui veut dire réaliser la version mini signifie : possibilité de créer la version maxi. 
Et je n'ai qu'une envie : acheté des tissus dépareillés et faire des coussins de toutes les couleurs et de toutes les tailles !

On ne m'arrêtera plus désormais.

Je vous posterais le résultat de mon prochain atelier. Au programme : création d'une trousse ou pochette à zip. J'ai hâte !



Et vous, la couture, vous voulez vous y mettre?

 C'est bête mais j'étais fière de moi :)








Le blog des Fusettes pour celle que ça intéresse, c'est ICI !








Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...